La force est la qualité physique maîtresse - be StrongFirst

La force est la qualité physique maîtresse

Vous pouvez être ce que vous voulez. Un guerrier. Un athlète. Un homme ou une femme dur-à-cuire prêt à prendre en main tout ce que la vie vous jette. Mais vous devez être fort d’abord.

Pavel Tsatsouline, Président de StrongFirst

J’ajouterais à cette citation que si vous avez 40 ans ou plus, il s’agit de la qualité physique sur laquelle vous focaliser.

Il semble que la plupart des quadragénaires qui décident de retrouver la forme se mettent à courir. Bien que n’ayant rien contre cette activité, je regrette que ce soit celle qui est pratiquée par les gens en surpoids, à l’exclusion de toute autre activité physique.

Il y a cette croyance populaire que vous devez entraîner votre système cardio-vasculaire en courant de longues distances à un rythme tranquille pour améliorer la santé. Il y a aussi une croyance tenace qu’il faut d’abord être en forme avant de soulever de la fonte.

La première croyance est partiellement vraie. La seconde est complètement erronée.

Qu’en est-il des courses longues et tranquilles (désignées en anglais par l’acronyme LSD : Long slow distance) ?

A la condition que vous ne soyez pas en net surpoids et que vous êtes suffisamment fort, un peu de course n’est pas une mauvaise chose. Si vous appréciez l’activité, alors oui, pratiquez-la ! Mais si vous tenez à courir parce que vous pensez que c’est le choix naturel pour votre santé, réfléchissez-y à deux fois avant de vous lancer. Un débutant hors de forme ne sait souvent plus courir.

Je vois trop souvent quelques-uns d’entre eux courir, et je ressens de la douleur pour eux. Des mouvements mal coordonnés, des impacts forts à chaque foulée et des chaussures inadaptées expliquent que tant de coureurs souffrent de problèmes aux genoux. Un manque de force en général, en particulier le manque de compétence pour maintenir les muscles abdominaux sous tension, les empêche de maintenir une bonne posture. Le dos en souffre.

Pour cette population, je suis persuadé qu’un choix plus judicieux est tout simplement la marche ! Une personne sédentaire tire la plupart des bénéfices pour la santé en marchant plus souvent et systématiquement. Cela couvre l’activité “modérée” qui apporte l’essentiel des gains pour la santé. Vous n’avez pas besoin de courir. En tout cas, pas pour le moment.

Si la première croyance n’est que partiellement vraie la seconde est elle complètement erronée.

Soulever de la fonte est quantifiable. Un bon coach se focalisera sur la forme, avec peu ou même aucune charge. Vous n’avez pas besoin de squatter 200kg, ni même 50. Vous pouvez parfaitement démarrer un mouvement sans aucune charge, puis continuer avec une charge très légère. Vous êtes malgré tout en train de devenir plus fort.

L’entraînement de la force va aussi entraîner votre système cardio-vasculaire dans une certaine mesure, alors que courir va faire très peu pour votre force.

Mais le principal avantage de développer la force en premier est de vous protéger lorsque vous commencerez à courir. Des jambes plus fortes seront moins vite fatiguées. Apprendre à se mettre en tension sous une charge lourde enseignera à votre corps à tendre vos abdominaux quand vous en aurez besoin, sans même y penser. Cela protégera également votre dos pendant la course. Un régime d’entraînement de la force approprié, axé sur des mouvements complets, et non sur telle ou telle partie du corps, apprendra aussi au corps à bouger en tant qu’unité. Toutes ces choses rendront la course plus efficace et plus sûre.

 

Être fort d’abord fournit des avantages à toute autre activité physique. Être plus fort signifie avoir plus de stabilité, plus de précision, plus de puissance, une meilleure coordination.

Contrairement à une autre idée reçue, cela vous rend aussi plus souple, et nous verrons pourquoi dans un futur article…

Cliquer ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires

Répondre :