fbpx

La fin des régimes


“ J'aime ce qui me nourrit, le boire, le manger, les livres. ”

- Etienne de la Boétie -

La nutrition est un élément incontournable. Sans nourriture, pas de carburant pour produire de l'énergie, pas de briques pour construire le corps.

Malheureusement, beaucoup de coaches oublient l'importance du plaisir dans la nutrition, l'amour de la bonne chère, le rôle social des repas. A trop considérer les aliments comme du carburant, on oublie la qualité de vie et la gastronomie.

Une approche non dogmatique de la nutrition

Vison équilibrée

Notre approche de la nutrition est agnostique : ce sont les régimes alimentaires qui doivent s'adapter à votre mode de vie, pas le contraire.

En conséquence, nous n'imposons pas de style. Nous restons ouverts à toutes les approches.

Niveaux nutritionnels

Plus que des calculs compliqués, il convient de savoir à quel niveau nutritionnel chacun se situe.

Bonne nouvelle : la plupart d'entre nous sont au premier niveau et y resterons la plupart du temps. C'est le niveau qui nous permet de bien manger sans compter les calories et macro-nutriments.

Approfondissement

Uniquement pour ceux qui veulent contrôler leur nutrition au mieux, nous pouvons fournir un accompagnement plus personnalisé;



Un peu de lecture


Nutrition punitive, utilitaire ou comportementale ?

La nutrition est à la fois un sujet très complexe et très simple.

En fait, cela dépend de l'approche recherchée par le coach et le pratiquant.

L'approche punitive

L'approche la plus courante consiste à voir la nourriture comme un ennemi à éliminer. C'est ce qui entraîne tous les régimes limitants qui fleurissent régulièrement.

Qu'ont donc en commun la plupart des régimes ? Ils cherchent à limiter et éliminer.

Le principal régime est le régime hypo-calorique. L'objectif est de se priver, de quitter la table en ayant faim, pour s'assurer d'un déficit calorique. La balance énergétique étant négative, le corps doit puiser dans ses réserves et donc perdre en poids.

Il y a aussi pléthore de régimes hypo-ceci, hyper-cela. Ils favorisent, par exemple, un macro-élément, supposé être préférable pour ne pas stocker les graisse (peu de gras, ou peu de glucides, ou beaucoup de protéines, ou pas de viande, ou pas de légumes, ou pas de fruits, ou beaucoup de cela, rien de ceci...).

Régulièrement, un de ces régimes attirent les médias et devient à la mode.

Cependant, en se focalisant sur ce qu'il ne faut pas plutôt que sur ce qu'il faut, ces régimes ont peu de chance de tenir sur la durée.

L'approche utilitaire

Beaucoup de coaches préfèrent l'approche savante consistant à tout compter : nombre de calories, proportions des macro-élements, apports en compléments, etc.

Cela présente un avantage certain : c'est si compliqué que le pratiquant est forcé de toujours revenir au coach. Cela s'accompagne souvent d'une savante application qui calcule toutes les données.

Le postulat de base, c'est que la nutrition n'est qu'utilitaire : il s'agit de carburant et de briques. On peut donc tout quantifier comme l'essence et le mortier.

Le problème, c'est que ça ne fonctionne qu'avec des athlètes de haut niveau, avec un staff pouvant préparer les repas, analyser les produits, les performances, la récupération, mais c'est intenable pour le commun des mortels.

De plus, les calculs sont faussés dès le départ : les erreurs systématiques si énormes, tant pour les calories dépensées et ingérées que la composition des aliments que les calculs sont complètement farfelus !

L'approche comportementaliste

En ne voyant plus la nutrition comme punitive ou utilitaire, on peut de nouveau la voir de façon globale.

Oui, elle permet un apport d'énergie.

Oui, elle permet un apport de matières pour construire et reconstruire le corps.

Mais elle est aussi une source de plaisir gustatif et de partage social. En passant plus de temps à corriger certains comportements qu'à punir ou compter, on assure des résultats à long terme, et de multiples victoires le long du chemin.

Notre approche est comportementaliste. Parce que cela permet des résultats pérennes, sans prise de tête, et privilégie les aspects gustatifs et sociaux de la nourriture.