Le petit déjeuner - Strong mobility

Le petit déjeuner : repas le plus important de la journée ?

Le petit déjeuner est-il repas le plus important de la journée ou bien juste une perte de temps, voire même un repas qui risque de nous faire prendre du poids ?

Voilà une question qui revient souvent et sur laquelle nous allons nous pencher aujourd'hui.

Le repas le plus important de la journée !

Le petit déjeuner est en effet souvent présenté, notamment par les recommandations gouvernementales, comme le repas le plus important de la journée.

La t-il cependant toujours été ?

Autrefois, dans les campagnes, il y avait certes souvent un petit déjeuner, mais il n'était pas présenté comme un repas plus important qu'un autre. Il n'était pas non plus préparé de la même manière que beaucoup de recettes recommandées aujourd'hui.

En fait, le petit déjeuner n'a été présenté comme le repas le plus important de la journée que relativement récemment, il y a un peu plus d'un siècle. Un article fut en effet publié en 1917 par une diététicienne, le docteur Lenna F. Cooper, dans la revue Good health (Bonne santé - ça
présente bien comme nom). En voici un extrait traduit en français :

à bien des égards, le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Il ne devrait pas être consommé précipitamment, et toute la famille devrait y participer, et surtout, il doit être composé d'aliments faciles à digérer, équilibrés de telle façon que les différents éléments qui le composent sont en bonne proportion.

ça ne devrait pas être un repas lourd, il devrait contenir entre 500 et 700 calories”

Voici des instructions qui sont pour le moins précises...

La revue Good health et ses liens avec Kellog's

Cela devient intéressant lorsqu'on apprend que la revue Good health était détenue par Kellogg's. Oui, la société qui a créé les céréales Kellogg's corn flakes, qui ont commencé à être vendues à la fin du 19ème siècle. Ces céréales étaient destinées à toute une nouvelle
population : celle qui quittait les campagnes et qui allait de plus en plus vivre et travailler dans un environnement industriel.

Les habitudes habitudes changèrent : le petit déjeuner fut présenté comme le repas le plus important par une diététicienne qui avait des liens directs avec un industriel qui vendait un plat idéal pour un nouveau type de petit déjeuner...

Les corn flakes... du maïs soufflé et sucré, avec les proportions de macro-éléments recommandées dans l'article, qui permet un repas facile à digérer. Facile à digérer, oui, parce que très rapidement digéré, du fait de sa haute teneur glucidique.

Voici l'origine du repas le plus important de la journée : une recommandation donnée par une diététicienne pour permettre à un industriel de vendre son produit.

Comme souvent, le bon mot se répand et plus personne ne va questionner l'origine de la recommandation. C'est ainsi qu'on finit par entendre partout que le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée. Surtout s'il est composé de céréales avec du lait​...

Et voilà ça fait plus de cent ans que ça dure !

Faut-il pour autant éliminer le petit déjeuner ?

Quand on sait que la recommandation du petit déjeuner comme le repas le plus important de la journée vient d'un industriel qui cherchait à vendre ses céréales, et que l'on voit que la plupart des petits déjeuners pris par les enfants aujourd'hui sont constitués de céréales avec du lait, éventuellement un chocolat chaud, globalement un repas très glucidique, il est tentant d'éliminer le petit déjeuner.

En effet, beaucoup de glucides rapides, c'est vite digéré, ça tient assez peu au corps, contrairement aux protéines ou au gras. Du coup, ce genre de petit déjeuner entraîne un pic glucidique, puis amènent à avoir faim au bout de quelques heures.

Dans ce cas, ce genre de petit déjeuner a une mauvaise influence sur nos habitudes alimentaires, favorisent la prise d'en-cas pendant la journée​ et peut entraîner des problèmes de composition corporelle.

Ca ne veut pas dire qu'il faut l'éliminer ! Ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain !

Le problème n'est pas tant dans le petit déjeuner lui-même que dans la nature du petit déjeuner. Même en prenant des céréales, il est parfaitement possible d'équilibrer bien avec d'autres éléments, pour faire en sorte que le petit déjeuner soit facile à digérer mais aussi nourrissant. Et surtout cale bien !

Un petit déjeuner préparé de telle sorte qu'il ne donne pas envie de manger deux ou trois heures après... Revenons à des petits déjeuners classiques, qui finalement n'étaient rien d'autres que finir les restes de la veille, ou tout du moins, un repas très similaire à tous les autres repas.

Prenons un petit déjeuner à l'anglaise ou à l'allemande : protéines, graisses et glucides. Des oeufs, des féculents, du bacon ! Quelque chose qui ne va pas provoquer un pic glucidique, qui va nous rassasier et qui va permettre de tenir sans problème jusqu'à la fin de la journée sans avoir faim !

Oui, on peut même se passer du déjeuner de midi si le petit déjeuner est préparé comme il faut.

Non, il n'est pas le repas le plus important de la journée.

Oui, il peut être pris malgré tout.

Mon approche

Comme toujours, il faudra tenir compte de notre propre situation, de nos préférences, de nos goûts et contraintes.

L'important, en nutrition, c'est déjà le contrôle de l'apport calorique (thermodynamique de base : si on a un apport calorique qui est élevé par rapport à nos dépenses énergétiques, forcément on va grossir). Vous ne pouvez rien faire pour changer ça.

Mais bien entendu, la nature de ce qu'on mange est aussi très importante.

Personnellement, mon choix depuis des années, c'est un petit déjeuner avec des oeufs, qui me
calent bien, qui me permettent de tenir toute la journée. Ce n'est d'ailleurs pas tellement parce que j'ai faim le matin, mais parce que j'aime ça ! Et c'est aussi une bonne raison !

Je ne mange pas le midi, en général, et je n'ai pas de baisse d'énergie dans la journée, bien au contraire. Je le mentionne déjà lorsque je parle du jeûne intermittent.​

Il n'y a donc pas de règles absolues. Vous pouvez par exemple décider de suivre un jeûne intermittent de manière stricte et de ne rien manger pendant la journée, et dans ce cas, d'éliminer le petit déjeuner.

Il y a d'ailleurs des périodes où je pratique celà. J'arrive à tenir toute la journée, sans baisse de forme. Je bois beaucoup d'eau dans la journée, des cafés, et je tiens jusqu'au soir, sans petit déjeuner, sans déjeuner.

De manière générale, soyons flexible. Si vous voulez avoir trois repas dans la journée, ayez trois repas dans la journée. Si vous voulez prendre un petit déjeuner, prenez un petit déjeuner. Si vous êtes toujours pressé et que vous vous forcez à prendre un petit déjeuner rapidement en mangeant n'importe quoi, éliminez-le et prenez juste une tasse de café tranquillement !

Il n'y a rien de pied que de s'imposer un repas parce qu'un dogme prétend qu'il était essentiel, qu'il était le plus important. Sauf peut-être de suivre le dogme opposé qui prétend le contraire, sans arguments valables non plus. Oubliez les recommandations farfelues des industriels qui veulent vous imposer leur produit, mais aussi celles de nouveaux gourous de la nutrition qui ne connaissent pas grand chose à la nutrition.

Le petit déjeuner n'est pas le repas le plus important de la journée. Ce n'est pas pour autant un repas à éliminer forcément.

Finalement fait comme vous aimez : appréciez votre petit déjeuner ou l'absence de petit déjeuner !

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: